dimanche , 20 janvier 2019

Théâtre régionale Kateb Yacine de Tizi Ouzou : Le  » Glee Club  » de Morehouse a émerveillé le public

Par : Roza Drik :

Le  » Glee Club  » de l’Université Morehouse d’Atlanta en Géorgie (Etats-Unis), s’est produit pour la première fois dans la soirée de mercredi dernier, sur les planches du théâtre régionale Kateb Yacine de Tizi Ouzou. La performance lyrique des choristes de Morehouse, prés de deux heures durant qui ont interprété plusieurs morceaux de leur répertoire allant des composition du répertoire afroaméricain (le glospel , l’un des dérivées de cette musique de type vocale et sacrée née chez les esclaves des Etats Unis au xix siècle) aux arrangements de musique populaire moderne, a émerveillé l’assistance nombreuse , prés de deux heures durant, applaudit chaleureusement. La première partie du spectacle, dirigée par David Morrow, composée de chants spirituels dont était un moment d’apaisement et de détente, invitant l’âme à se laisser bercer par la voix chaude des choristes interprétant des complaintes qui rappellent les souffrances d’esclavage noirs. Plus joyeuse d’autres chants tel que  » Hallelujahé suivent pour apporter un aire de joie et d’espoir. Le Glee Club fondé en 1911, dans une université privée créée en 1867 afin d’offrir une éducation supérieure aux américains de couleurs qui ne pouvaient accéder aux universités réservés aux blancs dans les Etats du Sud à cause des lois ségrégationnistes, a rendu hommage lors de cette soirée à l’un de ses prestigieux élèves Martin Luther King , en interprétant deux chants  » I have dream  » et  » We Shall overcome « . Mais le clou du spectacle était la fusion entre les deux chorales algéro-américaine, qui ont interprétés trois chansons à savoir Ahlan Wasehla,Goumari et Ayazarzou , que le public a vraiment apprécié et applaudit. A signaler que ce concert a été organisé sous l’égide du ministère de la culture et l’ambassade d’Amérique en Algérie, dans le cadre de partenariat entre the Morehouse College Glee Club et l’Institut nationale de musique. Le second concert se produira jeudi au théâtre national d’Alger, a indiqué le directeur de l’Institut National de Musique Supérieur d’Alger. De rappelr que  » Cette fusion entre les deux chorales algéro-américaine est une première. Ces deux dernières ont beaucoup travaillé pour interprété ce mélange de chansons américaines et algériennes dont le choix s’est porté sur les trois chansons « Ahlan Wa Sahlen », « Goumari » et « Ayazarzour », en fin de souhaiter beaucoup succès à ce partenariat « . Sur le deuxième concert , M Boughazra dira  » sera donné dans la soirée du jeudi, au TNA en présence de ministre de la culture et son excellence l’ambassadeur des EtatUnis en Algérie pour assister à la cérémonie de signature de protocole entre l’université de l’université Morehouse,(Atlanta) et l’institut national supérieur de musique  » A signaler qu’en parallèle, des portes ouvertes de vulgarisation autour des études aux Etats-Unis ont été organisées au hall du même établissement. Les représentants de la diplomatie américaine étaient là pour « informer les étudiants algériens sur les opportunités d’aller étudier aux Etats-Unis ».  » Les inscriptions sont toujours en cours pour les étudiants désirant s’inscrire « , diront-ils. « Le manque d’informations ou les fausses informations est une entrave qui a fait barrage entre les étudiants algériens et les universités américaines, d’où la décision d’entreprendre cette démarche de vulgarisation », ont-ils expliqué sur place. Notre projet est d’encourager les étudiants algériens à aller continuer leurs études aux EtatsUnis. L’occasion aussi de parler de la prestigieuse bourse octroyée chaque année aux étudiants algériens en master et doctorat, une opportunité à saisir. L’ambassade des Etats- Unis en Algérie organise chaque année une vingtaine de programmes d’échanges. R.D

PLUS D'ARTICLES

Toiles de Yennayer : Le plasticien Mourad Guermit le raconte à travers 94 toiles

Raconter yennayer, le nouvel an amazigh, au moyen de toiles est l’ingénieuse idée trouvée par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *