dimanche , 20 janvier 2019

Sidi Bel Abbès/Marché des plantes médicinales : La phytothérapie en vogue

Au marché hebdomadaire du vendredi de Sidi bel abbés, beaucoup de citoyens, aime s’y rendre, pour acheter des plantes médicinales, fraîchement cueillies, aux fins de traiter plusieurs pathologies, que la médecine classique, ne réussit pas à calmer, ou celles qui sont légères et qui méritent leur utilisation, ou encore pour effectuer des cures saisonnières, propre à chacune des plantes.

Par K. Benkhelouf :

Ainsi, les adeptes de ce type de traitement à savoir la phytothérapie, qui se référant à d’ancienne recettes, ou qui se basent sur les expériences de certains, ne cachent pas leur engouement envers, cette pratique ancestrale, représentant, pour les herboristes, un marché florissant, mais est aussi, un moyen convainquant, pour remplacer les médicaments pharmaceutiques. Ainsi et depuis que les malades, ont la phobie de certains médicaments prescris, qui causent plus de complications, qu’ils ne guérissent, beaucoup préfèrent se précipiter, vers tout ce que le nature offre, dûment rappelés par les recettes de grand-mère, afin de soulager leur maux et éviter la prise des produits chimiques. « Des plantes et des recettes préférées, pour prévenir plutôt que de guérir, ce qui permet de rester en pleine forme »nous dira une femme âgée, qui nous assure du non résultat obtenu, par la prise de certaines plantes. Bien entendu, il est utile de rappeler, que la phytothérapie que si elle soulage par moment, n’est pas une solution miracle et la médecine classique et la médecine par les plantes ne doivent pas être opposées, car pour beaucoup, les médicaments sont utiles et souvent nécessaires pour certaines maladies. Seulement, pour les petits maux du quotidien, préférer avoir recours à une solution plus naturelle, et peut être moins rapide, est utile. Cependant, tout consommateur de la pléthore de plantes médicinale, pour soigner les maux du quotidien, doivent demeurer, vigilant, en raison de la toxicité ou des allergies au cas où l’on faillerait à ne pas respecter les conseils pour leur emploi.

PLUS D'ARTICLES

Aïn-Témouchent : Le ministre de l’Energie en visite dans la wilaya

Par B. Abdelhak : Dans le cadre d’une visite d’inspection et de travail, il est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *