dimanche , 20 janvier 2019

Procédure de récupération des crânes de nos martyrs détenus par la France : Le dossier est en bonne voie

Par Roza Drik :

Le ministre des Moudjahiddines Tayeb Zitouni a souligné à Tizi Ouzou l’avancement des travaux relatifs aux quatre dossiers entre l’Algérie et la France, notamment en ce qui concerne la récupération des crânes des martyrs et des archives nationales. S’exprimant en marge de sa visite effectuée jeudi dans la région. Lors de sa visite du musée de Krim Belkacem et de Abane Ramdane, il a également souligné la nécessité de les relier au musée du Moujahid de M’douha de Tizi Ouzou, en allouant des enveloppes financières nécessaires pour la restauration et la préservation de ces deux lieux historiques. Le ministre des Moujahidines Tayeb Zeitouni a déclaré lors de sa visite de ses deux maisons qui ont vu naître les deux héros de la révolution algérienne à savoir celle de Krim Belkacem ( Ait Yahia Moussa) et Abane Ramadane ( Azouza dans la commune de Larbaa Nath Irathen), converties en musées depuis quelques années, dans la gestion doit être confier au musée Moujahid de Tizi Ouzou, avec une enveloppe financière dédiée à leur restauration et à leur entretien. En ce qui concerne le dossier des Archives nationales et la restauration des crânes de martyrs en France , le ministre a déclaré qu’il existe quatre dossiers en instance entre l’Algérie et la France : Les victimes d’explosions nucléaires, dossier de personnes disparues, « Nous sommes arrivés à la deuxième étape, création d’un comité technique d’experts algériens qui se sont déplacés deux fois en France pour déterminer l’identité des crânes et leur nombre, selon les membres de la délégation, ont pu identifié 31 crânes « , a-t-il déclaré. Selon le ministre, l’opération avance lentement à cause de la sensibilité du dossier et de sa complexité, et du fait que ces crânes datent d’un siècle et demi (150 ans). L’Algérie a commencé la dernière étape de récupération de ces crânes. En ce qui concerne le dossier des archives nationales, il a déclaré « qu’il y a des réunions entre les deux pays, selon une déclaration d’un ancien combattant français qui a parlé de l’existence d’environ 457 kilomètres d’archives algériens ». S’agissant de l’indemnisation financière des moudjahidines récemment reconnus, le ministre des Moudjahidine, a indiqué qu’elle est en bonne voie au niveau du ministère des finances. Il a expliqué que depuis la levée du gel de l’opération de reconnaissance des anciens moudjahidines en décembre 2017, les commissions mixtes entre l’organisation nationale des moudjahidines avec le ministère de tutelle ont examiné les dossiers en suspense. Et que plusieurs dossiers ont été assainis et les bénéficiaires verront bientôt les indemnisations financières prises en charge.
R.D

PLUS D'ARTICLES

Pétrole : Les cours continuent de monter

Par Imen Medjek : Les cours du pétrole évoluaient en légère hausse vendredi, profitant de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *