dimanche , 20 janvier 2019

Mostaganem : YASMINA KHADRA présente son ouvrage « KHALIL »

Yasmina KHADRA retrouve son public mostaganémois ce mardi après-midi à la Fondation Méditerranéenne du Développement Durable ‘Djanatu-Al-Arif’ ; cette foisci il sera accompagné par un ami de longue date BOUSSEROUEL Benattia et un professeur au Département des langues de l’université Abdelhamid Ben Badis en l’occurrence Mansour BENCHEHIDA qui connait bien l’écrivain pour lui avoir consacrer une thèse de doctorat.

Par Djamil Hadj Mohamed :

On ne présente pas cet auteur à ce public. Ils se connaissent bien. C’est pour cette raison, après avoir exprimé sa satisfaction d’être chez lui, qu’il donnera tout de go la parole à ses fans et on parlera essentiellement de son dernier ouvrage ‘KHALIL’ et du thème qui y est abordé à savoir le terrorisme ; un sujet qu’il maitrise parfaitement sous l’angle des armes conventionnels ‘le fusil et la plume’ étant donné qu’il fit une longue carrière militaire et qu’il combattit le terrorisme l’arme à la main durant les années noires puis par la suite il poursuivit par la plume. Entre les deux, il préfère encore que l’esprit l’emporte sur les armes ; préserver les jeunes d’un discours insidieux, faire en sorte que la violence ne soit pas la seule voie/voix de se faire entendre car elle représente une faillite, un échec de l’humain : tel est ma philosophie. Il en parle aisément avec une pointe d’émotion quand il évoquera ses compagnons martyrs du devoir. On le sollicitera grandement sur les plateaux télé à l’étranger mais son discours ne convenait pas aux lobbies qui veulent associer inéluctablement ‘Islam et terrorisme’. ‘L’islamisme est une idéologie’ ; bien heureux qu’il maîtrise la langue du coran pour la traduire dans un bon français et faire taire les détracteurs, polémistes souvent incultes en assénant les vérités. « Je ne cesserai d’expliquer : quelqu’un qui se fait exploser dans une mosquée durant la prière du vendredi, il n’a absolument rien à voir avec l’islam même s’il crie ‘ALLAH Akbar’ ». Sans raconter l’histoire de ‘KHALIL’ on comprendra qu’il décortiquera avec brio, dans son style la genèse de l’acte terroriste. C’est un livre ordinaire à lire par tous, dira-t-il ; une façon d’être mieux armé pour ne pas tomber dans la récupération parce que chez les « recruteurs », sachez que leur rhétorique est glaçante. Le rôle des parents est important et la frustration est le déclencheur d’une recherche d’autre chose. Sans verser dans l’empathie, j’ai de la compassion pour l’être humain, j’ai un regard humain sur toutes les folies notamment meurtrières. Et dans le coran on y trouve de la VIE telle exprimée dans la parole divine ». A une question sur l’avenir de l’Algérie à la veille d’une élection présidentielle, l’écrivain visionnaire de par le passé répondra franchement : j’ai senti la montée de l’islamisme, j’ai presque prédit les années noires, imaginé la réconciliation nationale avant l’heure et puis je ne voulais pas admettre que l’Algérie allait se diriger vers la Colombie ou la Corée du Nord car elle fit les deux et aujourd’hui son avenir immédiat, dans un soupir, je n’en sais rien sauf que je n’ai pas le droit d’être pessimiste pour mon pays, pour sa formidable jeunesse parce que je puise tout cela dans son histoire. Je parcours le monde et chaque fois que je rencontre la diaspora algérienne, une question me taraude l’esprit si cette diaspora regagne le pays, elle en ferait une puissance méditerranéenne. Après cette parenthèse politique, le discours reviendra sur l’acte d’écrire à qui il attribue le ‘vivre’ sans oublier de recouvrer les rêves. Une séance de dédicaces clôturera un après-midi très plaisant et instructif. Yasmina KHADRA est de ces personnalités quand vous les rencontrez il vous insuffle une énergie positive pour aller de l’avant et quand vous les lisez, vous en sortez grandi car la chaleur du doute et de l’interrogation éloigne la froideur d’une certitude imposée.
D.H.M.

PLUS D'ARTICLES

Toiles de Yennayer : Le plasticien Mourad Guermit le raconte à travers 94 toiles

Raconter yennayer, le nouvel an amazigh, au moyen de toiles est l’ingénieuse idée trouvée par …

Un commentaire

  1. Yasmina Khadra tu es un brave on Te Souhaite un excellent révéillon ansi qu une merveilleuse année 2019
    Emplie de joie fou de rire ;sérénité prospérité.et surtout la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *