dimanche , 20 janvier 2019

Les chiens errants menacent : La quiétude des citoyens

Les habitants de plusieurs quartiers se plaignent de la présence de meutes de chiens errants, dans les rues, devenues souvent les endroits privilégiés pour eux.

Par K. Benkhelouf :

Certains sillonnent les rues en groupe, d’autres, cantonnent autour des poubelles en quête de quoi manger. De par leurs nombre, dans certain quartiers et particulièrement Ils, suscitent de l’inquiétude et évidemment, l’on se demande se qu’il faudrait faire pour s’en débarrasser et éloigner, les craintes que ces présences procurent, en des lieux et des moments, ou la présence humaine dissuasive est absente. Dans ce cas de figure, c’est à l’aube, lorsque les citoyens se rendent pour effectuer leur prière du « Fajr », que très souvent, ces présences canines causent de la panique, quant aux dangers qu’ils représentent, ils sont liés à leur état de famine et de non vaccination, pour se rapprocher par traitrise de l’homme afin de l’ attaquer et le mordre . Tout le monde aura entendu ces chiens aboyer fortement la nuit, ce qui incite à demeurer attentif au vacarme assourdissant que l’on entend dehors, causé par les chiens, soit frappé soit fuyant en aboyant. Les citoyens dans ces cas précis, devenant impuissant, n’ont recours qu’à la fuite, lorsque les jets de pierre ou la menace avec un bâton, ne peuvent faire éloigner ces chiens, qui organisés entoure leur victime, qui ne doivent leur salut qu’à la fuite. «On craint de se rendre à la mosquée pour notre prière du Fajr se déplacer pour se rendre en toute quiétude autre part, vu l’agressivité de ces chiens errants qui rôdent ou qui prennent parfois position en certain endroits » nous diront certain citoyens victimes de l’agression de ces chiens errants. C’est pourquoi, ces citoyens interpellent, les services de la fourrière municipale, à lancer épisodiquement, des campagnes pour le ramassage de ces animaux errants, afin de réduire leur multiplications, qui les fait régner en maître, particulièrement pendant la nuit et éviter le pire.

PLUS D'ARTICLES

Aïn-Témouchent : Le ministre de l’Energie en visite dans la wilaya

Par B. Abdelhak : Dans le cadre d’une visite d’inspection et de travail, il est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *