mardi , 28 février 2017
Coopération algéro-hongroise : Cap sur l’élargissement de la coopération

Coopération algéro-hongroise : Cap sur l’élargissement de la coopération

L’Algérie qui entretien traditionnellement des liens d’amitié et de coopération exemplaires avec la Hongrie a toujours multiplié ses efforts dans le but d’élargir et de consolider ses relations dans tous les domaines. A cet effet, dans une déclaration à la presse à l’issue de son entretien avec son homologue hongrois, Peter Szijjarto, M. Lamamra a précisé que la visite prévue du Premier ministre, Abdelmalek Sellal en Hongrie est à même de consolider la coopération entre les deux pays dans plusieurs domaines. Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra a mis l’accent mardi à Alger, sur la volonté de l’Algérie et de la Hongrie à ouvrir de nouvelles perspectives de leur coopération bilatérale. M. Lamamra a annoncé, par la même occasion, que le président de l’Assemblée nationale populaire (APN), Mohamed Larbi Ould Khelifa effectuera également une visite en Hongrie dans le cadre de « la consolidation des relations entre les parlements des deux pays et de l’élargissement de la concertation et de la coordination ». Le ministre a évoqué « une relance » et « une nouvelle dynamique » dans les relations algéro-hongroises avec l’ouverture d’une nouvelle ligne aérienne directe Alger- Budapest l’année écoulée et la tenue de la première réunion de la Commission mixte « couronnée de succès », a-t-il ajouté. Les deux parties ont décidé d' »approfondir » leur coopération dans nombre de domaines socio-économiques pour construire des « relations fortes » en oeuvrant à la concrétisation de l’idée de l’exportation vers les marchés européens et africains, a indiqué M. Lamamra. Sur le plan politique, le ministre a fait état d' »une concordance de vues sur un grand nombre de questions abordées ici », mettant l’accent sur la nécessité de consolider les relations de partenariat algéro-européen. La Hongrie et l’Algérie « se rejoignent sur plusieurs approches concernant le développement du partenariat Algérie-Europe, notamment en matière de lutte contre le fléau du terrorisme partant du principe du respect de la souveraineté et l’indépendance des pays, tout en oeuvrant à répondre à leur demande de soutien en matière d’équipements de leurs services de sécurité ». Concernant la question de l’émigration, M. Lamamra a affirmé qu’il existe une « entente » entre les deux pays, d’autant-a-t-il dit- que le développement « est la réponse adéquate et impérative à ce genre de problème ». Affirmant, par ailleurs, que l’entretien a permis de passer en revue la situation sécuritaire, notamment en Libye et en Palestine ainsi que la question du Sahara Occidental, la Hongrie étant présente dans la MINURSO, M. Lamamra a souligné l’intérêt de la partie hongroise pour l’approche algérienne qui est conforme à la légalité internationale, et à ses efforts soutenus dans le continent africain. De son côté, le ministre hongrois a indiqué que l’entretien a porté sur le renforcement des relations Algéro-hongroises dans les domaines sécuritaire et socio-économique, précisant que la visite prévue du Premier ministre, Abdelmalek Sellal en Hongrie au cours du premier semestre 2017 sera couronnée par la signature de onze conventions à caractère économique. L’agriculture est parmi les secteurs stratégiques dans lesquels les deux pays oeuvrent à renforcer leur coopération, notamment dans le domaine de l’aviculture, a indiqué le chef de la diplomatie hongroise. Par ailleurs, M. Peter Szijjarto a fait savoir que son pays à attribué quelques 100 bourses d’étude au profit d’étudiants algériens dans différentes spécialités. Il est à noter que le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a reçu, à Alger, le ministre hongrois des Relations économiques extérieures et des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, indique un communiqué des services du Premier ministre. « Lors de cette audience, il a été procédé à l’évaluation de la coopération bilatérale. Il a été décidé de consolider les relations économiques, notamment dans les secteurs de l’agriculture, de l’industrie et du tourisme », précise la même source. « Cinq accords de coopération ont été finalisés et seront signés lors d’une prochaine rencontre entre les Premiers ministres des deux pays », souligne le communiqué, relevant que « cette audience a permis d’aborder les questions régionales et internationales d’intérêt commun ». L’audience s’est déroulée en présence du ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.
R.K.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*