dimanche , 20 janvier 2019

CNAS de Tizi Ouzou : 3 922 infractions relevées en 2018

Un total 19 053 employeur exerçant au niveau de la wilaya et 233 185 salariés affiliés à la CNAS de Tizi Ouzou jusqu’au 31 décembre 2018. Quelque 3 922 infractions relevées lors des actions de contrôle menées par les agents de la caisse, durant l’année écoulée, au niveau des entreprises économiques.

Par Roza Drik :

Et quelque 2.21 8 entreprises publiques, privées et étrangères exerçant dans différents secteurs économiques ont été contrôlées, l’année dernière et 266 employeurs auxquels la CNAS a accordé des échéances de payement pour régulariser leur situation. Les chiffres ont révélés hier, par le sous- directeur des finances et recouvrement auprès de la Cnas de Tizi Ouzou, M Djebari Ali. S’exprimant à l’occasion du lancement de la campagne de sensibilisation qui durera jusqu’au mois de février prochain. Un travail de terrain qui sera axé sur deux volets importants, la DAS (Déclaration annuelle de sécurité sociale) et la déclaration de la main-d’oeuvre Etrangère. En effet, après l’entrée en vigueur de l’informatisation des services Cnas, la DAS a atteint les 100% en 2017 tandis que pour l’année 2018, le DAS ne dépasse à peine les 50%. A Tizi Ouzou, à titre d’exemple, le secteur privé à atteint les 100% de déclaration, grâce au travail colossal mené par les cadres et la direction de la Cnas. Aussi, pour faire avancer les choses, la campagne actuelle vise à sensibiliser par la diffusion d’abord, des communiqués, puis des émissions radios, et enfin une journée d’étude pour clôturer le mois dédié à l’information et la sensibilisation. L’autre volet de cette campagne n’est, par ailleurs, pas moins important que le premier. Bien au contraire, il revit un caractère urgent vu la conjoncture actuelle. La déclaration des travailleurs étrangers est l’une des priorités majeures de la Cnas et de l’Etat algérien. C’est pourquoi, la loi incombe la responsabilité totale de la non-déclaration de l’employeur. Ce dernier, s’il veut recruter un étranger, doit engager les procédures légales relatives à la déclaration d’un travailleur étranger. Une procédure qui se résume en une demande d’immatriculation, la copie du passeport de l’ouvrier et un justificatif en cours de validité, délivré par la direction de l’emploi. En fait, la campagne de la Cnas est d’une importance capitale, parce qu’elle vise et sensibiliser sur la nécessité de déclarer les travailleurs étrangers pour leur sécurité, mais surtout pour éviter leur exploitation abusive. Rien qu’à Tizi Ouzou, on dénombre quelque 2 303 travailleurs étrangers déclarés. Enfin, il convient de mettre en exergue le travail de sensibilisation continuel mené par la Cnas et ses antennes. D’ailleurs, l’on annonce déjà que la semaine prochaine, des portes ouvertes ou un séminaire sera consacré à la déclaration des ouvriers étrangers. Un travail d’information mené depuis quelques années, a permis à la caisse de moderniser ses services par l’intégration de l’outil informatique. L’une des plus importantes avancées consiste d’ailleurs en la télé déclaration. Une mesure qui permet aux employeurs de déclarer leurs travailleurs, sans se déplacer aux bureaux de la Cnas. L’outil informatique, en plus de l’éradication de la bureaucratie, permet aussi de gagner un temps précieux.

PLUS D'ARTICLES

Aïn-Témouchent : Le ministre de l’Energie en visite dans la wilaya

Par B. Abdelhak : Dans le cadre d’une visite d’inspection et de travail, il est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *