mercredi , 24 mai 2017

(Pas de) Tehlab

(PAS DE) TEHLAB

– J’avoue en avoir déjà parlé. Mais rien ne m’empêche de revenir encore et toujours sur le sujet. – Quoi donc ? – Certes, le RCD ne représente franchement pas mal de tasse de Leben sur le plan politique. Mais y a une de ses propositions qui me botte franchement, et qui tend à me le rendre sympathique. – Et ... Lire la suite »

(PAS DE) TEHLAB

– Une bonne partie des Al Saoud, à cause de leur religion rigoriste, et n’ayant rien à voir avec l’islam authentique, sont d’authentiques frustrés. – Ça on le savait déjà. – On savait aussi qu’ils se permettent de faire les 400 coups à l’étranger (avec l’argent du hadj, le nôtre), et qu’ils se livrent à de vraies orgies derrière leurs ... Lire la suite »

(PAS DE) TEHLAB

– Dis, t’as vu la statue de Matoub ? – Ça te rappelle rien ? – Ah oui, celle de Ben Badis à Constantine. – Exact ! – On peut enchaîner les bourdes à l’infini, comme le logo de Tlemcen, capitale de chais plus quoi volé à une université asiatique, ou bien même les actuelles affiches électorales, prises dans une ... Lire la suite »

(PAS DE) TEHLAB

– Quand un forcené tire sur une foule paisible et sans défense, s’il n’a pas été radicalisé avant, s’il n’a pas laissé des papiers personnels sur lui, et s’il n’a pas laissé dans sa voiture, ou chez sa mère (et ça, c’est le must du must) de la littérature et un drapeau noir daeshiste, alors il n’est absolument pas terroriste. ... Lire la suite »

(PAS DE) TEHLAB

– L’Arabie (c’est où, dites) a décidé qu’à partir de désormais, et jusqu’à dorénavant, les ressortissants étrangers ne pourront plus jamais travailler dans les centres commerciaux. – Ah bon ! et qu’est-ce qui justifie une décision aussi radicale, même si elle vient d’un royaume particulièrement  » RADICALISE  » ? – Il parait que c’est pour promouvoir l’emploi des locaux. – ... Lire la suite »

(PAS DE) TEHLAB

– Mazouni a commis une chanson en hommage à Macron. – Sérieux ! – Bah, en matière d’opportunisme, lorsque la planète devient un grand vollage, comme on dit, il est permis de s’internationnaliser. – En clair, il a fait encore pire que cette fois, en 2004, quand il avait composé deux chansons, l’une pour Bouteflika, et l’autre pour Benflis, lorsque ... Lire la suite »

(PAS DE) TEHLAB

– A ton avis, elle va durer combien de temps la grève de la faim de Moussa Touati ? – Certainement pas pendant tout le mandat de cette législature. – Et ? – M’est avis qu’il va l’arrêter discrètement, comme à ses habitudes, dès qu’il se rendra compte que personne ne s’occupe de lui, ni ne lui donne de l’importance. ... Lire la suite »

(PAS DE) TEHLAB

– Moussa Touati est de nouveau en grève de la faim. – Ne me dis pas qu’il veut reconstruire ce mur avec lequel il avait fermé des passages, et empêché plusieurs de ses voisins de circuler librement. – Non, il veut lui donner des sièges de député. – Ah, je comprends. – Ah bon ! – Oui, il a été ... Lire la suite »

(PAS DE) TEHLAB

– Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer. – Je comprends mieux, maintenant, pourquoi tu persévères autant. – Père sévère, oserais-tu sousentendre que j’accumule échec sur échec ? – Disons que la suggestion tient parfaitement la route. – Parfois, je me demande pourquoi je poursuis ces dialogues de sourd avec toi. – Mais parce que ... Lire la suite »

(PAS DE) TEHLAB

– Finalement, tout est bien qui finit bien. – Tu me fais pitié, tel que je te vois réduit à user de lieux communs aussi usés par le temps. – Mais non, pas du tout. – Alors, tu penses que c’est bien que ça se termine quand même bien, si ça démarre très mal et se poursuit dans la gadoue ... Lire la suite »