jeudi , 22 juin 2017

COMMENT-TAIRE

DE L’ALARME À LA LARME

Les journaux c’est comme les pansements / Faut en changer de temps en temps / Sinon ça vous froisse les idées / Et puis d’abord faut pas d’idées / Car les idées ça fait penser / Et les pensées ça fait gueuler  » Léo Ferré Par Mohamed Abdoun :  – La France vit une sorte de post-octobre 88 avec la ... Lire la suite »

FAIM DE FIN

 » Et de moi-même à moi, si grande est la distance, / Que je ne comprends plus, ce que dit l’innocence.  » Alfred Di Vigny Par Mohamed Abdoun : – La mort est-elle vraiment la fin de tout ? – Comment savoir. En cas de mal respiratoire, en tous cas, ça sera déjà la fin de (la) toux. – C’est ... Lire la suite »

ENTRE APPARENCES ET APPÂTS RANCES

Par beauté, je désignerai ce qui semble complet. L’incomplet ou le mutilé est laid. La Vénus de Milo. Un enfant la trouverait laide. Si un esprit pur l’imagine complète, elle deviendra belle. Une main conçue en tant que main peut sembler belle. Abandonnée sur un champ de bataille, elle ne l’est plus. Mais tout ce qui nous entoure est une ... Lire la suite »

DU SERVAGE AU SEVRAGE

Ce que l’on nomme Etre est le mouvement : tout mouvement n’est pas l’expression d’un équilibre, mais d’un essai de mise en équilibre ou de l’équilibre non atteint. Et le simple fait d’être se manifeste dans l’intermédiarité entre équilibre et déséquilibre.  » Moul el bache Par Mohamed Abdoun :  – Il existe bien sur des génies en informatique en Algérie. ... Lire la suite »

ENTRE APPARENCES ET APPÂTS RANCES

 » Par beauté, je désignerai ce qui semble complet. L’incomplet ou le mutilé est laid. La Vénus de Milo. Un enfant la trouverait laide. Si un esprit pur l’imagine complète, elle deviendra belle. Une main conçue en tant que main peut sembler belle. Abandonnée sur un champ de bataille, elle ne l’est plus. Mais tout ce qui nous entoure est ... Lire la suite »

A PILE OU FARCE

 » Le second tour de l’élection présidentielle en France est par trop oedipien, entre une candidate qui a tué son père, et un candidat qui a épousé sa mère « . Auteur inconnu Mohamed Abdoun : – Le dernier numéro de Jeune Afrique a consacré un article aux femmes battantes en campagne à Alger. – C’est bien ça. Je pense tout ... Lire la suite »

ENTRE MENTEURS ET BONIMENTEURS

 » Et de moi-même à moi, si grande est la distance / Que je ne comprends plus, ce que dit l’innocence.  » Mohamed Abdoun :  – L’Algérie a célébré hier la journée mondiale de l’hygiène des mains pour l’année 2017. – … – Cette année, cette célébration, dont je n’avais jamais entendu parler auparavant, s’est faite sous le slogan suivant :  » l’hygiène ... Lire la suite »

TITRE

 » Celui qui souffre (saigne. Var) veut qu’on le plaigne  » Anaya  » Il y en a qui contestent Qui revendiquent et qui protestent Moi je ne fais qu’un seul geste Je retourne ma veste « . Jacques Dutronc Par Mohamed Abdoun :  – Le MSP demande un délai de quinze ans pour transformer le pays. – Attends, c’est pas ce ... Lire la suite »

A PILE OU FARCE

 » Le second tour de l’élection présidentielle en France est par trop oedipien, entre une candidate qui a tué son père, et un candidat qui a épousé sa mère « . Auteur inconnu Mohamed Abdoun :  – Le dernier numéro de Jeune Afrique a consacré un article aux femmes battantes en campagne à Alger. – C’est bien ça. Je pense tout ... Lire la suite »

ENTRE PRIMÉ ET PÉRIMÉ

Mohamed Abdoun :  – Tout de même. On a réussi à faire parler de nous sur les médias étrangers concernant nos élections législatives. – Heu… en bien ou en mal ? – Curieux, mais j’ai toujours pensé que le contraire de mâle était femelle. Mais bon. Le fait qu’on parle de nous est une bonne chose en soi. Ça fait ... Lire la suite »