dimanche , 20 janvier 2019

Bouchareb, lors d’une rencontre avec les nouveaux sénateurs du FLN :  » Nous avons toujours besoin du Président « 

Par Assia Mekhennef :

Le Coordinateur de l’instance dirigeante du Front de libération nationale (FLN), Mouad Bouchareb a indiqué, hier, le l’Algérie a toujours besoin du Président Bouteflika. A une question si le Président ne va pas se présenté, Bouchareb a répondu, en marge d’une rencontre avec les nouveaux élus du Conseil de la Nation :  » laissez le Président, je vous le dit en tant que Président de l’APN et Coordinateur national du FLN : nous avons, toujours besoin du Président « ,  » et le Front de libération nationale avec ses militants soutiennent la continuité dans le programme présidentiel « . Le Président de l’APN a souligné que la plus importante étape est celle des élections présidentielles et le FLN se prépare en force pour ce rendez-vous décisif. S’agissant des élections du renouvellement partiel des membres du Conseil de la Nation il a estimé que les résultats positifs ont couvrent les dépassements enregistrés, lors du scrutin. Bouchareb a indiqué que tout sénateur du FLN qui souhaite être président du Sénat aura le soutien de son parti  » Je confirme que le FLN comptera dorénavant sur les militants idéologues qui croient en principes du parti et ses valeurs et s’engagent des décisions politiques du parti « ,  » c’est fini l’age de la rébellion et l’age des groupements, maintenant le parti est dans une position soulagée et nous travaillons dans lez calme pour préparer le Congrès extraordinaire, dont la date sera fixée dans les prochain jours et là on décidera s’il sera tenu avant ou après les présidentielles ». Pour Bouchareb le FLN est la soupape du pays et le soutien authentique du programme du président et la continuité dans sa mise en oeuvre. Il a appelé, dans ce sens, les membres du parti et ses militants à se préparer pour les prochaines élections, leur exhortant à suivre la voie tracée par le Chef de l’Etat. Le coordinateur de l’instance dirigeante de l’ex parti unique a déclaré que la victoire remportée par le FLN, lors des élections à mi-mandat des membres du Conseil de la Nation était mérité.  » La victoire obtenue est un cheque à blanc remis par les électeurs pour être au niveau de la confiance et relever le slogan du développement local et la mise en oeuvre du programme du FLN « , a-t-il déclaré, en s’adressant aux nouveaux élus de la première chambre Parlementaire. Il a souligné que le Conseil de la Nation est la soupape l’action législative, ajoutant qu’il a toutes les prérogatives pour légiférer des lois au niveau local. Bouchareb, a appelé, dans ce contexte, à oeuvrer dans le sens de la démocratie et de l’éthique, en mettant en garde contre ceux qui souhaitent que l’Algérie prenne une autre direction.  » Beaucoup de gens parlent de ce qu’ils ne savent pas et que leur coeur est comme une pierre ou plus cruel « . Il a ajouté que  » les circonstances qu’avait traversé l’Algérie ont conduit à des années difficiles et à ce qu’on appelle le terrorisme, et là permettez moi de rendre hommage à l’Armée nationale populaire de la sécurité et des Patriotes ». Bouchareb réitéré sa position quant à la concorde civile et de la réconciliation nationale, qui a été approuvée par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, d’où il a restauré la sécurité, la tranquillité et la stabilité en Algérie. Evoquant le nouvel an amazigh, le Premier responsable du FLN a confirmé que le président Abdelaziz Bouteflika avait répondu à l’appel de l’histoire en officialisant Yennayer comme une fête nationale. Il a exprimé sa fierté pour la décision courageuse prise par le président de renforcer nos valeurs nationales.
A.M.

PLUS D'ARTICLES

Pétrole : Les cours continuent de monter

Par Imen Medjek : Les cours du pétrole évoluaient en légère hausse vendredi, profitant de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *