dimanche , 20 janvier 2019

AFFAIRE KHASHOGGI : LA PEINE DE MORT REQUISE

Le Parquet public de l’Arabie saoudite a requis jeudi, à l’ouverture du procès des meurtriers présumés du journaliste Jamal Khashoggi, la peine de mort contre cinq des onze suspects, a rapporté l’Agence de presse saoudienne (SPA).

Le procureur général saoudien a souligné dans un communiqué que la demande a été faite lors de la première audience de cette affaire devant la cour pénale à Ryadh. Il a ajouté que les onze suspects avaient assisté à l’audience avec leurs avocats. Selon le procureur général, le Parquet public attend toujours des informations de son équivalent turc au sujet de l’affaire. Le mois de novembre dernier, le procureur général saoudien avait annoncé que 11 suspects détenus en lien avec l’enquête sur le meurtre avaient été inculpés. Il a requis la peine de mort pour cinq d’entre eux. L’identité des suspects n’a pas été communiquée. La justice saoudienne s’est dite prête à coopérer avec les enquêteurs turcs qui mènent leurs propres investigations. Le corps de Jamal Khashoggi n’a toujours pas été retrouvé, près de trois mois après sa mort. Les autorités turques ont révélé que le corps avait été démembré puis sorti du consulat, mais des interrogations persistent sur ce qu’il s’est passé ensuite. Les médias turcs avaient rapporté pendant un temps que les enquêteurs privilégiaient la piste d’une dissolution du corps dans de l’acide après son démembrement.

PLUS D'ARTICLES

PRISONNIERS PALESTINIENS : UNE GRÈVE DE LA FAIM COLLECTIVE EN PRÉPARATION

Les détenus affirment que les projets israéliens, notamment les rationnements en eau et le nombre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *