dimanche , 20 janvier 2019

A quelques jours de la rentrée scolaire : Benghebrit en visite à Ghardaïa

La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a affirmé, lundi à Ghardaïa, que l’école constitue un élément fondamental pour l’acquisition des connaissances mais aussi pour l’acquisition et le renforcement des valeurs qui donnent un sens à la cohésion sociale d’un pays et à la pratique de la citoyenneté. S’exprimant à l’APS à l’issue d’une visite d’inspection et de travail à El-Atteuf, Métlili, Guerrara et Berriane, Mme Benghebrit a souligné le rôle fondamental de l’école dans « la consécration de la culture de la solidarité et de la cohésion sociale dans notre pays ainsi que dans le renforcement de l’ancrage et la valorisation du patrimoine national dans sa diversité linguistique ». La stratégie du secteur de l’éducation a une prospective à l’horizon 2030 qui prend en compte les orientations du président de la République et les résultats de la commission de la réforme, a-t-elle soutenu, exhortant tous les partenaires à « s’impliquer en vue de surmonter les contraintes et les obstacles entravant le système éducatif ». Mme Benghebrit a mis l’accent sur l’importance de la pédagogie et le rôle de l’enseignant dans sa classe pour « élever le niveau et offrir un enseignement exemplaire, garantissant l’égalité des chances aux élèves et améliorant la qualité de l’enseignement ». « L’échec scolaire n’est pas une fatalité », at- elle estimé, avant de rappeler les efforts déployés par l’Etat en matière d’équipements scolaires et de renforcement des infrastructures éducatives. Elle a relevé que l’école se trouve « au centre des priorités » du gouvernement, en vue d’améliorer et de renforcer les compétences à travers la généralisation de la formation continue des enseignants et des nouvelles technologies de l’information et de la communication. La ministre a entamé sa tournée de travail dans la wilaya par la visite du nouveau lycée d’El-Atteuf et d’un collège à Métlili, où elle s’est félicitée des « très bonnes conditions » dans lesquelles se déroule la préparation de la rentrée scolaire dans la wilaya. A l’issue d’une visite d’un nouveau collège et d’un lycée à Guerrara et la réhabilitation à Berriane d’un collège affecté par les derniers événements ayant secoué la région, la ministre a estimé que « la page des malheureux événements de Ghardaia est tournée à jamais, pour un avenir radieux avec un principe fondamental : plus jamais ça ». « On doit inculquer à nos enfants ce principe », a-t-elle dit, avant d’insister sur la préservation des équipements pédagogiques et infrastructurels du secteur qui doit constituer pour l’ensemble « une sacralité », et de rappeler que l’Etat a été présent en ce qui concerne le secteur de l’éducation dans la prise en charge des stigmates des événements de Ghardaïa. La ministre a mis l’accent, à ce titre, sur la généralisation de la pratique de la citoyenneté dans les écoles pour « former le futur citoyen ». Concernant la nouvelle rentrée scolaire dans la wilaya, les responsables locaux du secteur ont assuré que toutes les conditions infrastructurelles sont réunies pour garantir un enseignement dans les différentes localités. La ministre a achevé sa visite dans la wilaya par une rencontre à huis clos avec les cadres de son secteur.
R.N.

PLUS D'ARTICLES

Pétrole : Les cours continuent de monter

Par Imen Medjek : Les cours du pétrole évoluaient en légère hausse vendredi, profitant de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *