vendredi , 26 mai 2017
Sélection algérienne : Après la France, direction la Belgique pour Alcaraz

Sélection algérienne : Après la France, direction la Belgique pour Alcaraz

Après l’Espagne, l’Allemagne et la France, le sélectionneur national a posé ses valises mardi en Belgique, pour y rencontrer Sofiane Hanni et Idris Saadi. L’Espagnol souhaite rencontrer le maximum de joueurs sélectionnables. Comme révélé déjà par La Gazette du Fennec, Alcaraz ne voulait pas rencontrer seulement les habituels appelés en sélection, mais il a élargi sa liste de sorte à ce qu’il fasse connaissance avec le plus grand nombre d’internationaux algériens, y compris ceux qui ne sont plus convoqués depuis un moment, à l’instar d’Essaid Belkaelm que le nouveau driver des Verts a rencontré à Paris, lundi. Ce mardi, le sélectionneur national, toujours accompagné de Hakim Medane, manager des équipes nationales et traducteur à l’occasion, s’est rendu en Belgique pour y rencontrer le matin Sofiane Hanni et Idriss Saadi avant de prendre un café l’après-midi avec Rachid Ghezzal à Paris. Comme lors de ses rendez-vous précédents, Alcaraz a exposé à ses interlocuteurs son projet avec l’EN et leur a assuré que les portes restent ouvertes à tous ceux qui sont capables d’apporter un plus à l’équipe. Un langage qui a ravi particulièrement le puissant attaquant Saadi, encore frustré par sa mise à l’écart lors de la CAN-2017. En revanche, on notera que Lucas Alcaraz n’a pas rencontré Ishak Belfodil. Opéré mercredi dernier de la cloison nasale, l’attaquant du Standard de Liège a été autorisé par son club à rentrer chez lui en France. Malgré sa très bonne saison en club, il ne sera donc pas convoqué lors du prochain stage à Sidi Moussa. Hier, Lucas Alcaraz devrait se rendre en Angleterre pour y rencontrer Ryad Mahrez et Islam Slimani d’abord, puis jeudi, Sofiane Feghouli et Adlène Guedioura. A moins d’un dernier saut en Italie, l’Angleterre devrait être la dernière station de Lucas Alcaraz qui devrait après quoi rentrer à Alger et préparer le prochain stage des A’. Alors que la tendance depuis l’arrivée de Zetchi aux commandes de la FAF était de centrer davantage l’Équipe nationale A autours des joueurs locaux, la large tournée européenne du sélectionneur nationale laisse finalement penser le contraire.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*