vendredi , 26 mai 2017
Sellal l’a annoncé, hier, depuis Oran :  » Prochaine réunion du CPE sur le partenariat agricole « 

Sellal l’a annoncé, hier, depuis Oran :  » Prochaine réunion du CPE sur le partenariat agricole « 

Une réunion du Conseil des participations de l’Etat (CPE) se tiendra, jeudi prochain, pour examiner la question de la consolidation du partenariat dans le secteur agricole, a annoncé, hier, à Oran, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal. En marge de la cérémonie d’inauguration d’une fermepilote agricole implantée dans la commune d’Oued Tlelat, M. Sellal a précisé que cette réunion sera axée sur le partenariat public/privé (PPP) dans ce secteur. A ce titre, il a souligné la nécessité d’encourager les investissements public/privé et privé/privé pour le lancement de grands périmètres agricoles.  » Nous allons également débattre des possibilités d’élargir les périmètres de production agricole « , a déclaré le Premier ministre, tout en réaffirmant que les terres agricoles relèveront toujours du domaine de l’Etat, alors que leur exploitation sera confiée au privé. Par ailleurs, M. Sellal a insisté sur l’utilisation des technologies et des équipements modernes pour améliorer la production.  » Notre bataille sera celle de la production et de la productivité « , a-t-il insisté, tout en appelant à augmenter la productivité.  » Nous ne pouvons pas nous contenter d’une production de 25 quintaux par hectare alors qu’on peut aisément atteindre les 40 voire 50 quintaux par hectare « , a fait remarquer le Premier ministre, tout en rappelant que dans la région du sud du pays la production varie entre 70 et 80 quintaux par hectare.

LE COMPLEXE TAFRAOUI POUR EMPÊCHER LE MONOPOLE SUR LE SUCRE
Au cours de cette visite, le Premier ministre, a également inauguré un complexe industriel de raffinage de sucre, implanté dans la zone d’activités de Tafraoui, relevant de la daïra d’Oued Tlélat. Le complexe, dénommé  » Grande raffinerie oranaise de sucre « , assurera une production de 700.000 tonnes par an dont une partie sera destinée à l’exportation. Dans ce contexte, M. Sellal a souligné l’importance de ce complexe, inscrit dans le cadre de la diversification économique et industrielle en Algérie. Ce complexe permettra d’améliorer la commercialisation du sucre, d’empêcher le monopole sur ce produit de large consommation et de baisser les prix, a-t-il souligné. Le Premier ministre a, par ailleurs, signalé la possibilité d’exporter le sucre, sachant que les besoins du pays varient entre 1,6 et 2 millions de tonnes par an, alors que la production nationale atteindra les 2,5 millions de tonnes avec celle de ce nouveau complexe. Les trois autres projets versés dans ce même créneau sont en cours de réalisation. M. Sellal a demandé à l’investisseur d’exploiter les terres agricoles environnantes dans la production de la betterave sucrière dans la perspective de son exportation. Le chef de l’Exécutif qui a procédé à la pose de la première pierre du projet de réalisation de 6000 logements AADL au nouveau pôle urbain Ahmed Zabana de Misserghine, a indiqué que ce quota fait partie d’un total de 10 000 logements du type location-vente devant être réalisés sur ce site, au titre d’un programme global de 13 000 logements dont a bénéficié la capitale de l’Ouest. Après avoir suivi une présentation de ce projet, le Premier ministre a préconisé la réalisation de ce genre de projets sous forme de villes intelligentes afin qu’elles puissent être conformes aux normes mondiales.  » Une ville intelligente n’est pas seulement composée de quartiers intelligents, mais toutes ses infrastructures d’accompagnement et de services doivent l’être également et conçues selon des normes nouvelles et pratiques « , a-t-il ajouté. Sur ce même site, M. Sellal a présidé une cérémonie symbolique de remise des clés à 700 bénéficiaires de logements AADL, implantés à Messerghine en plus de 2000 pré-affectations de logements sociaux au profit des habitants du quartier populaire Les Planteurs d’Oran. A Bethioua, le Premier ministre, a inauguré, une extension du complexe sidérurgique de  » Tosyali Algérie « , ainsi qu’une usine de fabrication de tubes d’acier, situées au pôle économique de Béthioua. Le premier projet concerne une extension du complexe sidérurgique DRI, aciérie et laminoirs du groupe turc de droit algérien  » Tosyali Iron and Steel Industry Algérie « , prévue sur une superficie de 100 hectares et dédiée à la production du rond à béton. Sa capacité de production est estimée à 2 millions de tonnes par an, ce qui permettra, selon les initiateurs du projet, de réduire les importations de ce matériau de construction et répondra aux besoins des très nombreux chantiers de construction, lancés à Oran et dans toutes les régions du pays. Par ailleurs, M. Sellal a invité tous les partenaires à s’engager dans cette dynamique car, a-t-il dit, « notre objectif est de devenir un pays émergeant à l’horizon 2020″. M. Sellal a invité les responsable des trois complexes industriels implantés à Bethioua, l' »ETRHB », de « Tosyali » et de « Total Algérie », à assister les jeunes désirant créer des PME autour de ce pôle afin de créer une dynamique de travail et de production. Auparavant, le Premier ministre a inauguré un complexe industriel spécialisé dans la fabrication de tubes d’acier sidérurgiques, un investissement privé du groupe « ETRHB Haddad ».

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*