jeudi , 22 juin 2017
La grosse surprise du président Zetchi : L’Espagnol Lucas Alcaraz nouveau sélectionneur national

La grosse surprise du président Zetchi : L’Espagnol Lucas Alcaraz nouveau sélectionneur national

Par Rafik Bekhtini :

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi a surpris tous les algériens en annonçant via le site internet de son instance fédérale le nom de l’Espagnol Lucas Alcaraz comme nouveau sélectionneur de l’équipe Algérie de football. Pour une surprise ce fut une grosse dans la mesure où les algériens attendaient un grand nom bien connu surtout après tous les noms célèbres cités par les médias depuis l’élection de Zetchi en qualité de nouveau président de la FAF. Agé de 50 ans, le technicien espagnol succède au Belge Georges Leekens qui avait démissionné juste après l’élimination de Algérie au premier tour de la Coupe d’Afrique des Nations CAN-2017 au Gabon. Le nouveau sélectionneur de l’équipe nationale d’Algérie sera présenté à la presse mercredi en assurant une conférence de presse. Le technicien qui a entrainé Yebda et Brahimi à Grenade a quitté ses fonctions dans ce même club il y a à peine trois jours, remplacé par son adjoint Tony Adams. Par ailleurs,  » Le nouveau sélectionneur national Lucas Alcaraz et en accord avec le président de la Fédération algérienne de football, viendra avec deux collaborateurs espagnols : un adjoint et un préparateur physique. L’adjoint est Jesus Canadas et le préparateur physique est Miguel Angel Campos » a indiqué la FAF sur son site officiel . De plus et aux dernières nouvelles, le président de la FAF serait déjà fixé sur l’adjoint algérien qui devrait accompagner Alcaraz, puisqu’il s’agirait de Mounir Zeghdoud l’ancien libéro de charme de l’USMA, qui s’est lancé dans une carrière d’entraineur depuis deux ans. De son vrai nom, Luis Lucas Alcaraz González, le nouveau selectionneur des Verts est né le 21 juin 1966 à Grenade (Andalousie, Espagne).. Il possède un diplôme de documentaliste de l’Université de Grenade. Il est aussi professeur de tactique et stratégie à l’École nationale espagnole d’entraîneurs. Lucas Alcaraz commence à jouer au football avec les équipes de jeunes du Real Jaén. Il joue ensuite avec le Grenade CF tout en suivant des cours pour devenir entraîneur. Il arrête sa carrière de joueur en 1994 pour embrasser celle d’entraîneur. En 2000, Alcaraz prend les rênes du Recreativo de Huelva et parvient à mener le club jusqu’en première division en 2002. En 2006, il fait monter le Real Murcie en première division. En décembre 2012, il est recruté par l’Aris Salonique. Il quitte le club le 29 janvier 2013 afin de rejoindre le Grenade CF qu’il parvient à sauver de la relégation en D2. Lors de la saison 2013-2014, Grenade parvient encore une fois à se maintenir en D1. Alcaraz quitte le club à la fin de la saison où il est remplacé par Joaquín Caparrós. Le 21 octobre 2014, il est recruté par Levante UD à la suite du limogeage de José Luis Mendilibar. Il est démis de ses fonctions en octobre 2015. Le 15 octobre 2016, il débute sa troisième étape sur le banc de Grenade CF (lanterne rouge du classement) par une défaite 7 à 1 face à l’Atlético de Madrid. Le 18 février 2017, lors d’un match face au Betis, il devient le premier entraîneur du championnat espagnol qui aligne onze joueurs de onze nationalités différentes. Mais il n’a pas réussi à redresser la trajectoire de l’équipe, qui est 19e de Liga avec 20 points et à sept longueurs de retard sur le premier non-relégable. Il a été limogé le 10 avril 2017 par la direction du FC Grenade et remplacé par Tony Adams. Deux jours plus tard, il signe un contrat de deux années avec le président de la FAF, Kheireddine Zetchi. Pour objectif principal ce sera la CAN 2019. Encore faut-il rappeler que le prochain match officiel des Verts aura lieu en juin prochain contre le Togo pour le compte de la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations CAN- 2019 dont la phase finale aura lieu au Cameroun. Bien évidement ses résultats dans cette CAN 2019 seront donc déterminant dans son avenir avec les Verts.
R.B.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*